Blog sections européennes espagnol lycée Frédéric Mistral (Nîmes)

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Projet mobilité Leonardo/Erasmus+

Fil des billets

jeudi, mars 2 2017

Que sont devenus les anciens bénéficiaires de projets Erasmus+? (1ère partie)

Nous avons souhaité contacter les anciens bénéficiaires des projets Leonardo Da Vinci/Erasmus+ pour savoir ce qu'ils sont devenus. Ils ont tous accepté de parler de leur parcours professionnel et de nous expliquer dans quelle mesure le projet de mobilité les a aidés ou influencés dans leur choix. Nous les remercions ici pour leur témoignage, nous sommes fiers de leur réussite et espérons qu'ils vont influencer positivement les futures promotions! Ces témoignages feront l'objet de plusieurs articles étant donné que nous menons des projets Erasmus+ depuis l'année 2009. Nous allons commencer par les années 2010, 2011 et 2012.

Raphael Landry, 25 ans, promotion 2010

raphael_landry.jpg

Voici mon témoignage en tant qu’ancien éleve du Lycée Frédéric Mistral:

J’ai eu la chance de participer au projet Léonardo Da Vinci , en partant 6 semaines à Tolède pour faire un stage en entreprise. Pour moi ce stage, ne m’a pas appris grand-chose sur le plan professionnel, si ce n’est le fait d’avoir la chance de découvrir la façon de travailler ailleurs que chez nous.

Mais sur le plan Humain il m’a permis de grandir et d’évoluer. Je me suis rendu compte que nous avions la chance d’être en France en étant immergés en pleine crise économique espagnole « et européenne ». Mais l’Espagne a eu plus de mal à la traverser que la France. Je me suis rendu compte que nous avons la chance d’avoir de bonnes conditions de travail et une très bonne protection des employés en France . Bref , ce qui m’a plu là-bas , c’est de se retrouver seul au milieu de personnes qui ne parlaient pas un mot de français . On doit redoubler d’efforts pour se faire comprendre. On doit puiser dans notre mémoire pour se rappeler des cours d’espagnol où souvent nous avions la tête en l’air et dans lesquels on préférait rire avec le collègue d’à coté au lieu d’écouter sa Prof… C’est dans ces moments où l’on se trompe de mot que des échanges extraordinaires ont pu se faire entre Français et Espagnols. Ce stage m’a permis d’ouvrir les yeux sur le monde qui nous entoure, et m’a donné l’envie de voyager. À ce jour j’ai pu faire les destinations suivantes ; « Espagne, Italie, Grèce, Thaïlande et Malte. Cette année sera pour moi la ville de New York et pourquoi pas BALI »

"Voici mon parcours:

Après le collège, j'ai fait deux secondes générales. Je ne me suis pas du tout fait au système général. J'ai atterri en section électrotechnique un peu par défaut, comme «solution de secours», Mon entourage et mes connaissances m'ont souvent répété et dénigré : «ah tu vas à Mistral, c'est la zone, tu vas finir juste avec un BEP et tu seras un cas social» == FAUX!! Lisez la suite!

C'est avec une grosse angoisse que je me suis présenté à Mistral le jour de ma rentrée en BEP 2de année d'électrotechnique. Je me suis retrouvé avec des profs extraordinaires. Ils ont tout fait pour nous valoriser, ils nous ont suivi sans nous mettre de côté, ils se sont «décarcassés» pour nous trouver des stages, monter un projet Européen «Leonardo DA VINCI» en y laissant énormément d’énergie (ce n'était pas facile car la crise touchait de plein fouet l'Espagne).

Ils nous ont poussé à prendre des cours renforcés en espagnol et en anglais. Ils ont cru en nous et nous ont fait confiance. J’ai eu la chance de partir à Tolède avec M. Rouy et Mme Callis, mais aussi avec « mes potes», mes camarades de classe. Nous formions une super équipe vraiment soudée. Bref, une année s’est écoulée à Mistral et un objectif était fixé pour moi: travailler dans les Éoliennes. Un TP (travail pratique) a provoqué le déclic en atelier avec la mini-éolienne installée dans la cour. Les profs m’ont dit : « Si tu veux travailler dans les éoliennes, il faut aller en BAC PRO puis faire un BTS». À ce stade, lorsque nous sommes en BEP, on se décourage vite car on se dit qu’en BTS électrotechnique, il n’y a que 2% d’élèves issus des filières PRO! J’ai donc bossé d’arrache-pied, pour être l’un des meilleurs de ma promo. « Pourtant, on peut également lire sur mes bulletins : Bavard, farceur, etc RIRES … »

Après avoir réussi mon BAC PRO mention européenne langue espagnole, j’ai pu démarcher le lycée d’Avignon ainsi que le Lycée Dhuoda pour aller en BTS . J'étais mis en liste d’attente pour DHUODA, mais pris sur liste majoritaire à Avignon . Ce n’est que le 2 septembre, que j’ai su que j’étais pris à DHUODA.

Nouvelle rentrée en BTS Électrotechnique au lycée Dhuoda.

Je peux vous garantir, qu’en Maths et en physique appliquée, le fossé, n’est pas énorme, il est GIGANTESQUE !!!! J’ai galéré 2 ans en BTS sans rien lâcher ni abandonner. Mais bon en TP et en atelier, je peux vous dire qu'on s'en sort beaucoup mieux que les «mecs» de STI !!! J’ai obtenu mon BTS avec une moyenne de 10.5/20 avec un joli 2/20 en Maths… mais aussi de très bonnes notes en anglais en espagnol, en atelier, et surtout en Projet Pro ! Entre-temps, j’ai fait un CDD de 3 mois chez Nestlé Waters Sud à la Source Perrier à Vergèze. Je n’ai pas aimé le travail que l’on m’a confié car je n’ai jamais pu exploiter le savoir-faire appris en BEP/ BAC PRO.

J’ai donc décidé de faire une formation de 6 mois à DHUODA: une mention complémentaire en tant que Technicien de Maintenance en Éolienne.

unnamed__4_.jpg

J’ai obtenu un stage au sein de la société Vestas « plus grand constructeur mondial d’éolienne». Après ce stage, j’ai fait 3 mois d’intérim avec cette même société, et 2 mois après, j’ai été embauché en CDI en tant que Technicien Autonome en éolienne. J’ai eu la chance de mettre en activité le plus grand parc Européen: le Parc éolien catalan, composé de 35 machines. Durant ce chantier, j’ai pu mettre en œuvre mon espagnol technique en travaillant avec des TEAM internationales espagnoles, brésiliennes, danoises, portugaises et même grecques!

La plateforme d’entraînement des techniciens est basée en Espagne à Saragosse où j’ai eu la chance de partir en formation 4 semaines complètes. C’est pour dire à quel point l’Anglais et l’Espagnol ne sont pas à négliger !!! Après toutes ses années et tout ce travail fourni, le but que je m’étais fixé en BEP a été atteint ! Malheureusement, je n’ai pas pu continuer dans ce milieu pour des raisons personnelles. C’est donc avec un plus gros CV et une plus grande confiance en moi, que j’ai repostulé au sein de la société Nestlé Waters Sud.

On m’a fait confiance, et on m’a intégré en tant qu’électromécanicien au sein de l’Equipe de Nuit. Grâce à mes connaissances, à mon expérience et mes capacités d’adaptation à n’importe qu’elle situation acquises dans le milieu éolien, au bout de 2 mois passé dans l'équipe de nuit, l’équipe RH et Production a décidé de me faire passer Responsable Autonome sur Ligne de Production. Je suis maintenant à la tête d’une ligne d’embouteillage, et je dirige entre 5 et 15 personnes. Je travaille main dans la main avec les services Qualité, Méthodes, Production , Maintenance etc. Je gagne très bien ma vie et j’ai une place d’INGENIEUR. « Ceux qui font maths sup/maths spé en faisant des Masters sur 5 ans etc.» Pour vous dire que « le p’tit cas social de BEP de Mistral » a réussi en bossant !! Alors pourquoi pas vous ?!!

Je vous ai peut être fait, un gros pavé, mais retenait une seule chose : Fixez-vous un objectif, un but, travaillez durement ,écoutez vos professeurs, soyez curieux de tout , ouvrez-vous au monde extérieur , soyez les meilleurs, ne lâchez rien et surtout . Soyez fiers de vos origines Professionnelles! Je tenais à remercier, tous mes professeurs du Lycée Professionnel qui sont pour moi plus des «personnes bienveillantes » que des professeurs. Je pense que c’est grâce à eux à 80% que j’ai pu réussir. Ils nous ont donné envie de travailler pour se dépasser et devenir ce que l’on est.

Je pense à mes anciens camarades de classes , comme Maxime Carasco , qui travaille en CDI en tant qu’électromécanicien au sein de la source Perrier , et qui a une très bonne réputation dans l’usine, je pense également à Guillaume Pesenti, qui a rejoint le Groupe EDF , en tant que chargé de travaux et également Julien Lefèvre, qui travaille dans une société de maintenance éolienne. Merci à M. Vincent, Mme Callis, et M. Rouy de vous être autant investis pour ce projet et pour nous , continuez comme ça!

Richard Roig, promotion 2011.

Après le bac, j’ai travaillé durant 1 an et demi en CDI comme préparateur de commande chez Carglass à Nîmes, dans le but de financer mes études.

J’ai donc suite à cette période en entreprise démissionné après avoir été accepté dans une école d’ingénierie informatique de Montpellier nommée EPSI. Ayant réussi un entretien et une série de tests d’entrée. J’ai entamé un cursus de deux ans pour passer un BTS SIO ( Services informatiques aux organisations option B solutions logicielles et applications métiers).

Suite à l’obtention de mon diplôme, je poursuis actuellement mon cursus dans le domaine du digital en troisième année de « conduite de projet Web » au sein de l’école Digital Campus de Montpellier.

J’intégrerai l’année prochaine en alternance une première année de Master « Expert en stratégie digitale ». Et j'espère terminer mon cursus scolaire avec un le titre d’expert en stratégie digitale à l’issue de la seconde année de Master.

L’expérience vécue à Tolède m’a beaucoup aidé notamment lors de différents entretiens (d’embauches / stages / admissions / oraux…). En effet, c’est une partie qui intéresse beaucoup les recruteurs. Ils y voient une preuve de maturité et d’ouverture d’esprit. Avoir une expérience professionnelle à l’étranger m’a permis d’avoir un profil plus compétitif que certains autres candidats à niveau équivalent. C’est une chance d’avoir pu vivre cette expérience et je la conseille à tous ceux qui auraient l’opportunité de la vivre a leur tour. Enfin, mon futur travail et mes études son indéniablement tournés vers le travail en groupe et l’expérience à Toledo à été grandement bénéfique pour acquérir cet esprit d’équipe qui m’est aujourd’hui indispensable.

Richard_Roig.jpg Richard (dernier homme à droite) au salon Le Sirha à Lyon

Maxime Aiglin: promotion 2012

Mon parcours :

Me voici en septembre 2010 devant les grilles du lycée Frédéric Mistral, j’entends mon nom et prénom retentir au micro et ça y est, je suis en seconde professionnelle Électrotechnique au sein de ce lycée. Un lycée qui ne paye pas de mine et se tarit d’une réputation non pas des moindres et pourtant… Des professeurs soucieux de leurs élèves et une équipe pédagogique plein d’enthousiasme malgré les profils pas toujours réjouissants que peuvent compter les classes…

aiglin_maxime-min.jpg

Au sein de ce lycée et de mes trois années, j’ai pu apprendre toute les bases de l’électrotechnique, le domaine domestique, tertiaire, industriel. Ces multiples domaines sont aussi expérimentés en entreprise grâce à de nombreux stages qui est l’atout fort et non négligeable de la formation professionnelle. Ce cursus, j’ai eu la chance de l’effectuer en section européenne espagnol, attiré par cette langue et aussi et surtout par un stage de fin d’études en Espagne, qui est une chance ne venant pas d’une famille aisée. Ce stage m’a réellement permis d’accentuer une ouverture d’esprit en moi, de découvrir de nouveaux horizons, de nouvelles difficultés et bien sûr de maîtriser la langue tout en douceur n’étant pas un féru d’innombrables heures passées assis sur une chaise à apprendre ou à essayer de comprendre, rien de mieux que le concret à mes yeux. Ce stage au sein de Lorite, une entreprise d’électricité industrielle sur Toledo (à environ 1 heure de Madrid) a réellement été une chance pour moi. Autant sur le plan personnel que professionnel.

Mon retour en France n’a fait que confirmer mon esprit ambitieux et renforcer ma détermination à réussir. Alors, après ce Bac Pro en poche, me voici en 2013 à l’ascension d’un bac +2 (BTS en électrotechnique).Un niveau différent, un aspect théorique beaucoup plus exigeant mais ma détermination fait que je m’accroche et je finis par y arriver. Mes idées ayant évolué, je m’imaginais à des postes à responsabilité, en bureau d’études qui sera mon premier stage en BTS ou dans un aspect plus opérationnel qui sera mon second stage en suivi d’affaires.

Voilà mon bac +2 en poche, après tout dans la vie on n’a rien sans rien. Je pousse la porte de L’IUT de Nîmes, et me voici en 2015 en Bac+3 Licence Maitrise de l’énergie au département génie électrique. Une vision différente du secteur de l’énergie électrique, plus général et plus porté sur l’innovation. L’énergie fait partie des enjeux d’aujourd’hui et de demain. Après une année de travail quand même éprouvant, ma licence était acquise avec un bagage professionnel plus conséquent grâce à un stage de plusieurs mois au sein de SPIE en tant qu’assistant responsables d’affaires.

Soucieux de continuer, j’avais à l’esprit des postes de direction, d’encadrement. Vivre nos rêves et non rêver nos vies. J’ai décidé de prendre mon courage a deux mains afin de passer le concours d’entrée en école de commerce (IFAG Campus de Nîmes) que j’ai réussi. Une école proposant un master Manager d’entreprises et/ou Responsable de Centre profit. Ce diplôme me permet de développer des atouts en gestion, en financement, en stratégie d’entreprises etc. Je souhaitais continuer mon parcours professionnel dans le domaine de l’énergie électrique. La recherche d’alternance, une épreuve longue et difficile, mais à force de persévérance, j’ai obtenu ma place en tant qu’assistant responsable d’affaires au sein de l’entreprises SPIE dans la filiale IGE (Installation générale électrique) au service projet. SPIE est une entreprise de service multi technique comptant plus de 38 000 employées avec un chiffre d’affaires avoisinant près de 5.3 milliards d’euros. Mon métier aujourd’hui représente un véritable chef d’orchestre afin de coordonner, gérer humainement, techniquement, financièrement ou encore juridiquement des projets tels que des lycées ou encore la construction de blocs opératoires (à BAGNOLS SUR CEZE), projets dont je ne suis pas peu fier. Me voici en 2017 en Bac+4 au sein de SPIE en première année de master en alternance et j’ai maintenant pour ambition de valider mon bac +5, ce qui me permettrait d’accéder dès la sortie de l’école à un poste de niveau Cadre. Voici mon parcours.

Ne jamais abandonner et ne jamais perdre d’idée que la réussite n’est pas loin, le travail finit toujours par payer, peu importe d’où l’on vient . Je finirai par une citation de CONFUCIUS « Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie »

mardi, février 28 2017

Que sont devenus les anciens bénéficiaires de projets Erasmus+? (promotion 2013)

Arthur Eichhorn, étudiant en BTS électrotechnique en alternance dans l'entreprise SNCF.

arthur

"Je me présente, Arthur EICHHORN 20 ans, je suis un ancien élève du lycée Frédéric Mistral à Nîmes où j’ai passé mon Bac Pro Électrotechnique. Durant ces 3 années au lycée, j’avais choisi d’intégrer la section européenne.

Pendant mon année de Terminale, j’ai eu la chance de pouvoir partir durant 6 semaines en Espagne pour pouvoir participer au projet Leonardo. Ce projet m’a été bénéfique pour mon diplôme car il m’a appris l’électricité industrielle ailleurs qu’en France (horaires décalés, normes différentes, etc.). Ce projet m’a permis d’enrichir des compétences dans mon domaine et aussi améliorer mon niveau de langue espagnole. Ce fut pour moi une expérience enrichissante dans ma vie valorisée par une attestation supplémentaire qui s’appelle l’Europass Mobilité (reconnue à l’échelle européenne). Aujourd’hui, j’ai poursuivi mes études, je suis actuellement en cours d’acquisition de mon Brevet de Technicien Supérieur (Bac +2) où je suis en alternance avec l’entreprise SNCF. J’ai choisi l’option LV2 espagnol pour passer mon BTS car mon expérience en Espagne m’a permis d’avoir un bon niveau linguistique. De plus, mon expérience en Espagne et mon attestation Europass Mobilité sont des atouts pour ma future carrière lors d’une embauche, je pense que c’est un plus à avoir dans son CV. Je recommande fortement aux élèves de participer à ce projet qui pour moi est une expérience inoubliable.

Mon travail au quotidien consiste à réaliser des études de la phase émergence à la phase réalisation dans un bureau d'études de la SNCF qui se trouve à Montpellier. Dans ces études, je réalise des notices techniques dans lesquels je décris les travaux à prévoir pour la partie énergie. Je crée donc pour ces études des plans de piquetage sur un logiciel qui s'appelle Autocad puis je fais un détail estimatif de mon étude avec un logiciel interne SNCF. Je fais aussi des mises à jour des normes qui nous sont propres aux chemins de fer et sur lesquelles on s'appuie pour réaliser nos études."

Yohan Galiano, conducteur de machines dans la maison du bon café:

16830878_1794714064114795_6553044710199701569_n.jpg

"Bonjour à tous et à toutes, je m'appelle Galiano Yohan, j'ai actuellement 21 ans et je vais vous raconter ce que m’a apporté le projet Erasmus+. Je suis parti en Espagne pendant 6 semaines du 3 Novembre au 13 Décembre 2013. Quand j'ai obtenu mon Baccalauréat d’électrotechnique, j'ai voulu continuer encore 2 années de scolarité dans un brevet de technicien supérieur dans la maintenance des systèmes. Pourquoi avoir continué? Cela va vous paraître bête mais pour avoir encore 1 diplôme de plus et enrichir encore plus mes connaissances personnelles. Le stage que j'ai effectué en Espagne m'a apporté une compréhension de la langue espagnole plus importante qu'avant le grand départ pour 6 Semaines. Maintenant, je suis actuellement en CDI à la maison du bon café à Châteaurenard sur le poste de conducteur de machines sur le secteur du café et du chocolat. Je dois respecter un cahier des charges pour chaque client. Je programme les machines qui fabriquent et empaquettent les dosettes, je vérifie les paquets: la soudure, les écritures et tout ce qui s'ensuit.

J'ai aussi un petit mot à faire passer pour les années à venir, les prochain(e)s qui partiront en Espagne pour le projet Eramus+:" foncez, allez découvrir pendant 6 semaines le mode vie espagnol, c'est 1 fois dans la vie pas 2!"

Galiano Yohan ancien élevé de la section électrotechnique session euro espagnol"

cafe1

Adrien Galera, technicien de maintenance chez Nestlé Waters (20 ans):

Adrien.jpg

"Au départ, je ne voulais pas partir en Espagne car je ne parlais pas très bien espagnol et j'avais peur de ne pas m'en sortir. Puis mes professeurs m'ont conseillé, expliqué le voyage en détail pour me rassurer. J'ai bien réfléchi et j'ai annoncé à mes professeurs que je souhaitais partir. Arrivé en Espagne, on s'installe dans les chambres et les internes espagnols viennent nous voir pour nous demander ce qu'on vient faire ici ; ils nous mettent à l'aise, ils rigolent avec nous, et puis par la suite se crée une affinité, ce qui nous permet de partager de très bons moments. Une fois installés, nous nous rendons à notre stage en entreprise, pour la visiter et nous expliquer un peu le déroulement. Le tuteur sait qu'on est Français et qu'on parle pas bien espagnol, il prend le temps de nous expliquer, de répéter, donc il y a pas de souci pour cela. Durant ces 6 semaines de stage, on visite la région, on visite Tolède (la ville où on effectue le stage), on visite Madrid, Ségovie, les musées etc. On découvre de nouvelles cultures. Bref, pour vous dire que c'est une expérience unique que je n'oublierai jamais, qu’à la base je ne voulais pas partir en Espagne et qu'une fois là-bas, je ne voulais plus rentrer en France tellement que c'était de la bombe ! J'y retournerais bien d'ailleurs... N'hésitez pas à y aller, c'est quelque chose qui restera gravé durant toute votre vie. Remerciements à mes professeurs pour m'avoir fait confiance et m'avoir guidé tout au long de ma période de stage.

17198008_892567794180255_377779368_n.jpg

Après le Bac Pro, j’ai décidé de continuer mes études en faisant un BTS en apprentissage car j’estime que seul un bac ne suffit pas. De nos jours, c’est assez dur de trouver un employeur qui souhaite nous prendre comme apprenti pendant 2 ans. Le projet Eramus + est un plus sur le CV, car l’employeur devient curieux au moment où il voit que nous avons fait un stage dans un pays étranger. De plus, cela permet de montrer que nous sommes devenus plus autonomes. Et savoir une langue en plus de l’anglais est plutôt valorisant. Après l’obtention de mon BTS, j’ai commencé à chercher du travail. Durant les entretiens j’ai pu parler également du projet Eramus + qui a mis énormément en valeur ma candidature. J’ai par la suite intégré une usine agroalimentaire d’embouteillage (Nestlé Waters). Je suis technicien de maintenance. Mon métier consiste à veiller au bon fonctionnement d’une ligne d’embouteillage, je m’occupe de l’entretien de celle-ci, je veille à son bon fonctionnement et j’interviens en cas de panne pour pouvoir redémarrer la production rapidement. Je vous conseille vivement de faire ce projet, ce sera toujours une expérience de plus dans votre vie professionnelle".

lundi, février 6 2017

Résumé de la PFMP en Espagne par la promotion 2016

Le résumé de la Période de Formation en Milieu Professionnel de nos élèves est disponible sous forme de diaporama. Merci à Anthony, Fabien, Jamal et Baptiste pour ce travail!(Je n'ai fait que corriger, j'ai dû copier le diaporama pour éditer la source). Cliquez sur le rectangle pour voir le diaporama en ligne (aucun fichier ne se téléchargera sur votre disque dur).

La PFMP d'Anthony:

La PFMP de Jamal:

La PFMP de Fabien:

La PFMP de Baptiste:

Conjunto de Diapositivas creado por Montse Callis con GoConqr

samedi, décembre 3 2016

Des nouvelles de la promotion 2016 à Tolède!

La PFMP (stage de formation professionnelle en entreprise) de nos élèves de Terminale se passe très bien. Ils sont tous ravis de leur expérience en entreprise et apprécient la ville de Tolède, même si l'éloignement de la famille n'est pas toujours facile à vivre, mais nos accompagnateurs sont là pour leur remonter le moral et leur proposer des activités!

Quatre élèves sont partis cette année. Baptiste, de TFIN (Bac Pro Peinture/Finition), travaille dans une entreprise de multi-services, multiservicios Roberto García Durán, dans laquelle il pose des revêtements, peint ou intervient après des sinistres (dégât des eaux). Jamal, élève de TFC (Froid/Climatisation) travaille dans l'une des plus grandes entreprises de Froid/Climatisation de la région, Hemsa. Il fait beaucoup de dépannage dans des chambres froides et a dû réparer des systèmes de ventilation. Anthony, élève de TEA (électrotechnique), fait son stage dans un hôpital privé, El Hospital Tres Culturas (renommé Quirón Salud), il assure auprès de son tuteur la maintenance électrique de tout le réseau électrique de l'hôpital (réseau classique, salle d'opérations, système électrique d'urgence, groupe électrogène, salle des chaudières, etc). Enfin, Fabien, également en électrotechnique, travaille à la mairie de Tolède. Il s'occupe de l'éclairage public de la ville et des illuminations de Noël. Il doit aussi se rendre avec son tuteur dans tous les administrations publiques dans lesquelles il y a des pannes ou de la maintenance à faire (archives municipales, écoles, service de secours de la ville, etc).

Le week-end, ils sortent dans la ville ou aux alentours de Tolède. Vous trouverez ci-joint une photo prise devant le belvédère del valle qui offre une vue panoramique de la ville et une autre prise près du Tage, le fleuve le plus long d'Espagne qui traverse la ville.

15032260_10210904697243185_8623044642903077146_n.jpg

IMG_20161113_151317_resized_20161203_115114505.jpg

dimanche, janvier 3 2016

Compte-rendu bilingue de la PFMP de Tolède par les élèves

Vous trouverez ci-joint des diaporamas résumant l'expérience vécue par les élèves dans le cadre du projet Erasmus+. Cliquez sur les liens pour voir les diapositives en grand.

Compte-rendu de Rayhane: https://www.goconqr.com/es/p/426573...

De Bastien: https://www.goconqr.com/es/p/427008...

De Jordan: https://www.goconqr.com/es/p/434682...

lundi, décembre 28 2015

Visite d'un atelier d'armes à Tolède

Le 09/11 nous avons visité l'atelier d'armes de Mariano Zamorano, un artisan qui fabrique des épées à Tolède à l'ancienne, c'est-à-dire manuellement, en respectant la tradition. Santiago Encinas nous à fait l'honneur de nous faire visiter les différents espaces de son atelier et a répondu à toutes nos questions. Et comme vous pouvez le voir sur les photos ci-dessous, les élèves ont pu toucher les épées. Ainsi, nous avons pu découvrir les différentes étapes de l'élaboration d'une épée et observer des répliques de personnages célèbres comme les épées du Cid Campeador, du roi Ferdinand ou du conquistador Hernan Cortés.

Vous trouverez ci-dessous un lien vers un diaporama imgur retraçant les différentes étapes de cette visite: http://imgur.com/gallery/H3Snm/new

Je remercie ici le directeur de l'atelier, Mariano Zamorano, pour avoir révisé scrupuleusement le diaporama. Je mets le lien vers son site web qui mériterait d'être plus connu: http://www.marianozamorano.com/ et traduit ce post pour lui et nos homologues espagnols.

zBFHYrR.jpg

El 09/11 visitamos el taller de armas de Mariano Zamorano, un artesano que fabrica espadas en Toledo como antaño, es decir a mano respetando la tradición. Santiago Encinas nos hizo el honor de hacernos visitar los diferentes espacios de su taller y contestó a todas nuestras preguntas. Y como puede verlo en las fotos más abajo, los alumnos pudieron tocar las espadas. Así, pudimos descubrir las diferentes etapas de la elaboración de una espada y observar réplicas de personajes famosos como el Cid Campeador, el rey Fernando o el conquistador Hernán Cortés.

Aquí encontraréis un enlace hacia un diaporama imgur que retoma las diferentes etapas de esta visita: http://imgur.com/gallery/H3Snm/new

Doy las gracias aquí al director del taller, Mariano Zamorano, por haber revisado escrupulosamente el diaporama. Pongo el enlace hacia su página web que merecería ser más conocida: http://www.marianozamorano.com/ y traduzco este post para él y nuestros homólogos españoles

jeudi, septembre 18 2014

Témoignages d'élèves partis en stage en Espagne en 2013

IMG_20131116_144449_145.jpg

Arthur, élève de terminale électrotechnique:

"Pour tous les élèves qui sont en section européenne, si vous avez la chance de partir en Espagne pour effectuer votre stage de 6 semaines, je vous conseille fortement de pas laisser passer cette occasion. N'ayez pas peur de l'inconnu, vivez vous aussi votre expérience, ce n'est que du bonus pour vous, cela vous permet d'être en contact avec des personnes qui ne comprennent pas le français, c'est à vous de vous adapter à leur mode de vie, leur culture, c'est à vous d'aller vers eux pour progresser dans votre langue. Cela vous permet aussi d'obtenir l'attestation EUROPASS qui va sûrement vous servir pour plus tard. Il y a des aides, des professeurs et des accompagnateurs, n'ayez pas peur de partir, vraiment vous ne regretterez pas d'y être allé. Tout est bénéfique pour vous, personnellement je me suis régalé, la première semaine à été difficile pour s'habituer aux horaires, aux Espagnols qui parlent vite, puis après tous allait bien et vous verrez même qu'à la fin vous ne voudrez plus partir. Les visites culturelles sur Madrid ou Segovia sont à voir ce serait vraiment bête de passer a côté, L'Espagne est un pays qui a une belle histoire aussi, à vous de vous y intéresser"

Adrien, également en électrotechnique:

Au départ je ne voulais pas partir en Espagne car je ne parlais pas très bien espagnol et j'avais peur de ne pas m'en sortir. Puis mes professeurs m'ont conseillé, expliqué le voyage en détail pour me rassurer. J'ai bien réfléchi et j'ai annoncé à mes professeurs que je souhaitais partir en Espagne. Arrivé en Espagne, on s'installe dans les chambres et les internes espagnols viennent nous voir pour nous demander ce qu'on vient faire en Espagne, ils nous mettent à l'aise, ils rigolent avec nous, et puis par la suite se crée une affinité et nous partageons de très bon moments.

Une fois installé, nous nous rendons à notre stage en entreprise, pour la visiter et nous expliquer un peu le déroulement. Le tuteur sait qu'on est français et qu'on parle pas bien espagnol, il prend le temps de nous expliquer, de répéter, donc il y a pas de souci pour cela. Durant ces 6 semaines de stage, on visite la région, on visite Tolède (la ville où on effectue le stage), on visite Madrid, Ségovie, les musées etc.. On découvre de nouvelles cultures. Bref pour vous dire que c'est une expérience unique que je n'oublierai jamais, qu'à la base je ne voulais pas partir en Espagne et qu'une fois là-bas, je ne voulais plus rentrer en France tellement que c'était de" la bombe". J'y retournerais bien d'ailleurs... N'hésitez pas à y aller, c'est quelque chose qui vous restera gravé durant toute votre vie.

Remerciement à mes professeurs pour m'avoir fait confiance et m'avoir guidé tout au long de ma période de stage.

Et pour terminer, voici le témoignage de Yohan (en électrotechnique aussi):

"Cela m'a appris beaucoup de choses d’être parti 6 semaines en Espagne. J'ai appris à vivre au rythme des Espagnols même si les 2 premières semaines ont été difficiles. J'ai appris à parler et mieux comprendre les Espagnoles, c'est une expérience à vivre une fois dans sa vie et si c’était à refaire ,ça serait volontiers . Je termine par remercier toutes les personnes ont donné de leur temps pour organiser et nous accueillir à Toledo ( la Universidad Laboral et le colegio Mayor ) ainsi que M. Rouy et Mme Callis qui nous on trouvé un stage et nous ont accompagné dans les entreprises la premières semaines .

mardi, juillet 22 2014

La promotion 2013 présente le travail réalisé dans les entreprises en Espagne

Les élèves partis en stage à Tolède présentent les tâches qu'ils ont réalisées pendant 6 semaines dans le cadre du projet mobilité Leonardo. Vidéos réalisées lors de la remise des europass le 10 juin 2014. N'hésitez pas à monter le son, le caméscope n'est pas équipé de micro.

Les stagiaires espagnols qui sont venus à leur tour faire leur stage dans la ville de Nîmes racontent leur expérience:

mardi, juin 10 2014

Remise des europass à la promotion 2014

Mardi 10 juin, a eu lieu au lycée Frédéric Mistral de Nîmes la cérémonie de remise des Europass pour sept élèves de la section européenne espagnol. Cette attestation valide les compétences professionnelles acquises lors d'un séjour dans un pays de l'Union européenne.

Arthur Eichhorn, Adrien Galera, Yohan Galiano, Khay Mustpaha, Rosiensky Kévin, Rosset Yvon et Torrito Romain, élèves de terminale bac pro électrotechnique et peinture/finition sont partis à Tolède six semaines pour y exercer leur période de formation en entreprise dans le cadre d'un programme mobilité Leonardo intégralement financé par l'agence 2e2f et le lycée Frédéric Mistral.

Parents, enseignants, élèves ont posé Place de l'Europe à Nîmes devant la mosaïque représentant les différentes nations qui composent l'Union européenne réalisée par le lycée Frédéric Mistral. Lors de la cérémonie, Prudencio Almenara, le directeur de l'Universidad Laboral, partenaire du lycée, a pu être joint par visioconférence et a exprimé toute sa satisfaction quant à ce projet qui lie les deux établissements depuis maintenant six années. Outre l'expérience professionnelle, cinq stagiaires originaires de Tolède, actuellement sur Nîmes, ont également fait part de la richesse des relations que procure de tels échanges.

Article rédigé par M. Martinez, Proviseur.

10356325_10203953044056200_2583469200610065239_n.jpg

dimanche, janvier 5 2014

Vidéos réalisées par les élèves partis à Tolède en 2013

Vous trouverez ci-joint des vidéos réalisées par les élèves de la promotion 2013. Elles présentent les 3 cultures qui ont cohabité dans la ville de Tolède, la mosquée del Cristo de la luz, les arènes de Madrid et le personnage de don Quichotte. Deux vidéos ont été réalisées chez des commerçants: un vendeur de jambons et un artisan de métier en damasquinage.

mardi, décembre 10 2013

La promotion 2013 visite Ségovie

Lundi 9 décembre les bénéficiaires du projet mobilité Leonardo du lycée Frédéric Mistral et du lycée Feuillade (Lunel) ont visité ensemble la ville de Ségovie. Une belle balade ensoleillée qui a démarré au pied de l'aqueduc, en passant devant la casa de los Picos, la plaza Medina del Campo, la cathédrale, la Plaza Mayor et l'Alcázar.

segovie.jpg

IMG_20131209_124507_149.jpg 2ème photo prise au pied de l'Alcázar par Adrien Galera

mardi, novembre 26 2013

Visite de Madrid en seagway

Pour la 2ème année consécutive nos élèves stagiaires ont visité Madrid en seagway. Au programme le Palais Royal, la Gran Vía (comparée à Broadway), la Puerta del Sol, la Playa mayor, la plaza de España et le temple de Debod soit un parcours de 7km en trottinette gyroscopique. Merci à l'entreprise Urban móvil de nous avoir proposé cette excellente visite guidée.

seagway.jpg

samedi, novembre 9 2013

La promotion 2013 s'envole pour Tolède

Le 03 novembre 2013, 6 élèves de Terminale électrotechnique et un élève de Terminale Peinture/finition ont pris l'avion à Marseille/Marignan accompagnés de leurs professeurs M. Rouy et Mme Callis. Ils vont effectuer 6 semaines de stage dans des entreprises tolédanes: Prilux Iluminación, casa Alvárez, l'hôpital "tres culturas", l'université laboral, dans le service de maintenance de la mairie de Tolède et dans une entreprise de multiservices (multiservicios Roberto García Durán).

Ils vont bénéficier de cours de renforcement linguistiques et de visites culturelles comme la visite de Madrid en seagway, la visite de Ségovie et bien sûr la ville de Tolède.

SONY DSC

Sur la photo (de gauche à droite): Khay Mustapha, Arthur Eichhorn, Yohan Galiano, Torrito Romain, Rosset Yvon, Adrien Galera, Mme Callis et Rosiensky Kévin.

mardi, mars 5 2013

Grâce à l'Europe, l'excellence grandit à Mistral

europass.jpg

Article écrit par M. Rouy, professeur d'électrotechnique certifié en DNL (discipline non linguistique).

Après les médaillés des Olympiades des métiers, dont une médaille d'or nationale, nos élèves se distinguent par leurs aptitudes et leur volonté à aller de l'avant pour découvrir les facettes de leurs futurs métiers. Grâce aux sections européennes du lycée des filières Bac Pro Électrotechnique, Peinture/Finition et Froid/Climatisation, les élèves de Terminale peuvent effectuer un stage de 6 semaines à l'étranger, tous frais payés, grâce aux bourses octroyées par le programme européen Leonardo Da Vinci. Le lycée Frédéric Mistral est en partenariat avec 2 établissements espagnols de Tolède depuis 2008 et organise des échanges d'élèves bilatéraux chaque année.

La session 2012/2013 a permis de faire bénéficier à 5 élèves de ces filières cette riche expérience, ce qui est exceptionnel pour un lycée des métiers du bâtiment, mise en valeur par ce document officiel reconnu dans 27 pays: l'Europass Mobilité. Cette attestation stipule les compétences professionnelles, humaines et linguistiques acquises durant le séjour à l'étranger. Elle est remplie par les 3 parties distinctes: le tuteur espagnol du stagiaire français, le Proviseur de notre lycée ainsi que son homologue espagnol. Grâce à ce précieux sésame, les portes de l'avenir professionnel ou de la poursuite d'études s'ouvrent en grand pour les bénéficiaires.

Geoffrey Cascales, Rémy Jourdan, Mehdi Zendougui, Maxime Aiglin (au premier rang), Angel Fulgencio entouré de M. le Proviseur (à droite) et de l'équipe pédagogique organisant les projets européens: Mme Callis et M. Cerezo. Photographe: M. Rouy.

jeudi, janvier 24 2013

Le colegio mayor Gregorio de Marañón

Le colegio mayor Gregorio de Marañón héberge nos élèves tous les week-ends lors de leur séjour à Tolède. Il dispose d'une salle de sport, d'une salle informatique, d'une bibliothèque, d'une cuisine, d'un salon, de machines à laver, d'un fer à repasser et d'un distributeur de boissons chaudes et froides. Il est équipé d'un système de vidéosurveillance (sauf dans les espaces privés) et un vigile surveille cette zone universitaire la nuit. Accès par digicode.

Site web de la résidence universitaire: http://www.uclm.es/fundacion/colegi...

Visite virtuelle:

Présentation de l'Université laboral

Bonjour,

Voici une vidéo qui présente l'Université laboral où logent nos élèves lors des 6 semaines de stage. Vous pourrez voir l'internat, la cantine, les structures sportives, les salles de cours, etc.

mercredi, janvier 23 2013

Vidéos de la promotion 2012

Geoffrey Cascales les différentes étapes de la fabrication d'une épée médiévale (voix off):

La fabrique des armes ayant fermé, nous avons récupéré une vidéo de youtube que vous trouverez à l'adresse suivante (avec des commentaires différents): http://www.youtube.com/watch?v=K2snDu948hk

dimanche, décembre 2 2012

Nos stagiaires visitent Madrid

Dimanche dernier nos stagiaires ont visité le stade Santiago Bernabeú et la ville de Madrid en seagway avec la société urbanmóvil. Ils ont suivi sans problème la visite guidée en espagnol de Javier, leur guide. Vous trouverez ci-joint deux photo-reportages sous la forme d'un diaporama powerpoint. Demain ils visiteront le musée Reina Sofia où se trouve le célèbre tableau de Picasso "Guernica".

dimanche, novembre 18 2012

Des nouvelles de la promotion 2012 en Espagne

Le 11 novembre les élèves sélectionnés ont pris l'avion à l'aéroport de Marseille Marignan pour effectuer leurs six semaines de stage en Espagne à Tolède. 5 élèves faisaient partie des heureux élus: Aiglin Maxime, Jourdan Rémy, Zendougi Medhi (Terminale électrotechnique), Angel Fulgencio (Bac Pro Installateur en Systèmes Energétiques et Climatiques) et Cascales Geoffrey (Terminale Peinture/Finition).

Ils ont pu partir tous frais payés grâce à l'instauration du programme mobilité Leonardo et la création de sections européennes d'espagnol dans ces filières. Ils ont été préparés par un enseignement hebdomadaire de 2h d'espagnol général dispensé par Mme Callis et une heure de DNL (discipline non linguistique), c'est-à-dire une heure d'enseignement professionnel dispensé par M. Rouy en électrotechnique&énergies renouvelables ou M. Cerezo en Peinture/Finition. Dans le diaporama ci-joint, vous trouverez des photos de leur installation à Tolède.

vendredi, août 3 2012

Préparez votre séjour à Tolède

Vous trouverez ci-joint le site de l'office de tourisme de Tolède dans lequel vous pourrez voir des panoramas de Tolède, une agenda culturelle ainsi que des liens vers des vidéos qui promeuvent la ville:

http://www.toledo-turismo.com/

Regardez les vidéos de Youtube qui présentent la ville et son histoire:

Visite virtuelle de la cathédrale de Tolède: http://www.catedralprimada.es/plano...

Explication du style du Greco (en espagnol): http://museodelgreco.mcu.es/laVisit...

- page 1 de 2